L'Inhumation

Prévoir son inhumation

Assistance obsèques

Pourquoi s’assurer ?

Face à la mort, il est parfois compliqué d’assumer les dépenses importantes des funérailles. La majeure partie des défunts musulmans en France sont rapatriés vers leur pays d’origine pour y être enterrés. Les frais sont ainsi lourds. Dès lors, si vous avez des revenus modestes ou des ressources limitées, les personnes chargées de l’organisation des funérailles sont confrontées à d’immenses difficultés. Alors, il y a bien évidemment le soutien de la communauté musulmane qui, lorsqu’elle est sollicitée ne répond jamais absente et démontre la solidarité et l’entraide entre les fidèles musulmans.

Néanmoins, aujourd’hui, il y a une autre solution, la souscription d’une assistance obsèques pour préparer au mieux ce moment de votre vie.

Le concept de l’assistance obsèques

L’assistance Obsèques que nous proposons est basée sur le principe d’une association participative où chaque adhérent contribue par le biais d’une cotisation à la constitution d’une caisse commune qui servira de fond de financement lors du décès d’une personne musulmane.

A compléter mes connaissances étant limité et n’ayant pas trouvé les sources juridiques autorisant le fondement de cette organisation. Je vous laisse compléter et je reste à votre disposition pour la formulation et la mise en page.

Testament

Le testament dans la religion musulmane

En langue arabe, Al Wassîyyatu signifie faire suivre quelque chose. Celui qui fait son testament fait suivre ce qu’il y avait dans son vivant après sa mort, c’est-à-dire que les biens qu’il avait en sa possession, il les fait suivre après sa mort.

El Wassîya veut aussi également dire « L’ordre », le fait d’ordonner. Comme Allah a dit dans la sourate Al Baqara : « Lorsqu’Ibrahîm a ordonné à ses enfants de n’adorer que Lui »

De manière pratique, le Testament est le fait qu’une personne donne à une autre un bien ou une dette ou un service. Et ceci pour que celui à qui on a légué le bien puisse en profiter après notre mort. Tant que celui qui fait le testament n’est pas mort, celui qui bénéficiera de ses biens ne peut en profiter.

- Un bien : Cela peut-être de l’argent, une maison, quelque chose d’existant.

- Une dette : Par exemple en disant : « J’ai une dette de telle somme envers telle personne » ou bien de dire :

« Telle personne a une dette envers moi » s’il y a besoin de récupérer quelque chose. Ou alors de dire : « La dette qu’untel a envers moi : je l’annule. »

- Un service : Exemple : « Je permets à untel d’habiter dans mon appartement qui se situe à telle adresse pour le service », le défunt autorise telle personne à loger dans son appartement sans le lui donner.

Le statut du testament

Le testament est obligatoire pour celui qui a un bien et qu’il veut léguer. Allah a dit : « On vous a prescrit, quand la mort est proche de l’un de vous et s’il laisse des biens, de faire un testament en règle en faveur de ses père et mère et de ses plus proches. C’est un devoir pour les pieux. » (Sourate Al Baqara, v. 180)

 

La formule « On vous a prescrit » indique qu’il s’agit d’une injonction divine. « S’il laisse des biens » : Cela signifie que pour faire un testament il faut avoir des biens à léguer. Celui qui n’a pas de bien à léguer, il n’est pas dans l’obligation d’en faire un.

 

Mais la plupart des savants considèrent le testament comme Mustahab (préférable) et non comme obligatoire.

 

Il y a une différence entre l’héritage et le testament.

 

On ne peut léguer quelque chose à un héritier parce qu’Allah a déjà fixé les parts des héritiers et le fait de donner quelque chose en plus que ce qui a déjà été légué à cet héritier-là, fait que l’on enfreint le partage qu’Allah a cité dans la surate An-Nissa et c’est pour cela que le Prophète a dit : « Point de testament pour l’héritier ».

Il est donc permis de léguer des biens à des personnes qui ne sont pas héritières. La condition dans le testament est qu’il n’est pas permis de léguer plus que le tiers de tes biens (de ton patrimoine).

 

Les savants disent que le testament contient les 5 jugements en Islam, qui sont : l’interdit, l’obligatoire, le recommandé, le détestable, l’autorisé. Ces cinq jugements peuvent s’appliquer au testament c’est-à-dire qu’un testament peut être :

  • Interdit : léguer plus que le tiers, ou un bien pour une utilisation interdite (exemple : « Je loue tel local pour en faire une cave à vin. »)
  • Recommandé ou obligatoire : léguer un bien à ses proches qui ne sont pas ses héritiers (recommandé pour certains et obligatoire pour d’autres : cf. la divergence citée plus haut).
  • Détestable ou déconseillé : pour un pauvre qui n’a pas grand-chose en sa possession et qui lègue un bien en laissant des héritiers nécessiteux.
  • Autorisé : pour le testament du pauvre qui a des héritiers riches.

 

L’auteur cite ensuite ce hadith de ‘Abdallah Ibn ‘Amr , qui dit que le Prophète a dit : « La personne musulmane qui a quelque chose à léguer, il ne lui appartient pas de rester deux nuits sans que son testament ne soit écrit auprès de lui. » Rapporté par Al Boukhari et Mouslim

 

Dans une autre version du hadîth : « Il n’appartient pas à un musulman qui a quelque chose qu’il désire léguer dans son testament, de rester deux nuits sans que son testament ne soit écrit auprès de lui » Authentique rapporté par Al Bukhaarî et Muslim

 

« Rester deux nuits » : C’est-à-dire qu’il faut faire cela le plus vite possible. D’autres savants disent que la personne a deux nuits pour pouvoir écrire son testament et réfléchir à qui donner tel ou tel bien.

 

« Sans que son testament ne soit écrit auprès de lui » : c’est-à-dire qu’il sache où il est, qu’il soit en lieu sûr un endroit protégé et qu’il puisse le corriger à tout moment. Car il est permis de modifier, corriger ou même d’annuler un testament tant que tu es en vie et les savants disent même : « Tant que ton âme n’a pas atteint la gorge ».

 

 

On déduit de ce hadith que l’Islam nous encourage à faire les choses dès que possible et à ne pas les retarder.

- La divergence sur le jugement du testament, car le prophète a dit : « S’il désire » ce qui prouve que cela n’est pas obligatoire. D’autres savants ont dit que la volonté dans ce hadîth revient à son acte et non pas au jugement de celui-ci. Exemple : « Lorsque tu veux prier, fais tes ablutions ». Cela ne veut pas dire que la prière n’est pas obligatoire.

Quand le testament est-il applicable ?

Les biens qui sont légués dans le testament reviennent à celui à qui on a légué qu’après la mort du testateur et après le remboursement des dettes. Si le remboursement des dettes utilise l’ensemble des biens laissés par le défunt, alors celui à qui il a légué un bien n’aura rien. La preuve est le hadîth de Ali qui dit : « Le Prophète a jugé que la dette précède le testament, et vous lisez ceci (dans le Coran) : « ceci après un bien qu’il a légué dans son testament ou une dette ». » Rapporté par Ibn Hajra et At-Tirmidhi Allah a commencé par citer le testament et ensuite la dette. Le Prophète a jugé que la dette précédait le testament. Comment pouvons-nous réunir le hadîth et le verset ?

 

Les savants disent qu’Allah a commencé par le testament pour mettre en garde ceux qui seraient amenés à ne pas le mettre en pratique et à cacher des biens qui doivent être donnés à autrui. Car pour ce qui est de la dette, quelqu’un la réclamera mais personne ne réclamera le testament car personne ne sait ce qui est contenu dans un testament, ce dernier n’est connu que lorsque la personne décède.

Les savants disent que c’est pour cela qu’Allah a commencé par le testament car c’est quelque chose qui n’est pas demandée, réclamée par les gens et c’est donc une chose sur laquelle les gens, et en particulier les héritiers, doivent être très prudents et ne doivent pas prendre les biens qui ne leur appartiennent pas. 

Quant au hadîth, il est clair, le testament vient après les dettes. Les savants ont un mot qui se tient sur 4 lettres et qui montre l’ordre de priorité des biens du défunt : cet ordre est réuni dans le mot « tadûmu » => ta-del-waw-mim

- Ta comme Tajhiz : Toutes les dépenses du linceul et de l’enterrement doivent être issues de l’argent du défunt.

- Del comme dayn (dette)

- Waw comme wassîyya (testament)

- Mim comme mirath (l’héritage).

 

Puis, l’auteur doit ajouter deux choses de grande importance :

- Lorsque ce qui est connu de la plupart des gens à notre époque étant l’innovation dans notre religion et en particulier tout ce qui concerne les funérailles, il fait donc partie des obligations pour les Musulmans d’inscrire cela dans son testament et de demander à ce que ses funérailles et son enterrement soient réalisés en concordance avec la sunnah du Prophète et ceci en appliquant la parole d’Allah lorsqu’Il dit : « Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne.» (Sourat At-Tahrîm, v. 6) C’est pour cela que les Compagnons du Prophète inscrivaient cela dans leur testament. Les athars à ce sujet sont nombreux et, parmi eux : La parole de ‘Amr ibnu Sa’d ibn Abî Waqâs que son père a dit dans la maladie qui a précédé sa mort : « Entrez-moi dans al-Lahd, et fermez-le avec des briques de terre cuite comme cela a été fait pour le Prophète. » 

 

(Lahd : fait de creuser un trou dans la tombe et un autre sur le côté)

- Lorsqu’un homme a des enfants héritiers qui sont morts durant son vivant, il doit alors inscrire dans son testament pour les petits-enfants ce que devait percevoir le mort (c’est-à-dire l’enfant) ou de donner une partie de son argent dans la limite du tiers. Si cet homme meurt sans avoir inscrit cela dans son testament pour ses petits-enfants, alors on doit leur donner ce qui doit être leur dû car ceci est une dette. C’est ce qui est appliqué dans les tribunaux actuels.

La légalisation du testament

Afin que votre testament ait une valeur juridique, il est nécessaire de procéder à la légalisation de notre testament auprès d’un notaire.

Il est autorisé de prendre en compte l’écriture d’une personne lorsque celle-ci est authentifiée. L’écriture doit être authentifiée, soit elle ne fait l’ombre d’aucun doute, soit il est permis de légaliser le testament auprès des autorités pour qu’il soit officiel et reconnu comme tel.

Informer ses proches

Il est conseillé au musulman de garder précieusement ses papiers administratifs et d’informer ses proches surtout musulmans de ses volontés et de son testament.

Cette précaution est d’autant plus importante quand la personne musulmane est convertie et que son conjoint(e) ou sa famille est non musulman.

Il n’est pas rare de voir des personnes musulmanes incinérées ou enterrées suivant des rites funéraires contraires à l’islam car leurs proches, non musulmans, en ont décidé ainsi. En effet, ils vous représentent aux yeux de la loi à votre décès. Prenez vos précautions car ce genre de situation est courant et réellement dramatique.

Ce qui doit être inscrit dans le testament

Anas a dit : « Ils (les Compagnons du Prophète Salla Allahou alayhi wa salam écrivaient dans leur testament : « Bismillahi Ar.Rahmani Ar.Rahim [Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux] Ceci est ce que teste untel fils d’untel. J’atteste qu’il n’y a de vraie divinité digne d’être adorée qu’Allah, Seul sans ne rien Lui associer et que Muhammad est Son Prophète et Son Envoyé, Son Esclave et Son Envoyé, que l’heure arrivera, point de doute dans cela, et qu’Allah ressuscitera ce qu’il y a dans les tombes. Je conseille à ceux que je laisse derrière moi parmi les membres de ma famille de craindre Allah et de se réconcilier entre eux, d’obéir à Allah et à Son Envoyé s’ils sont croyants. Je leur ordonne ce qu’a ordonné Ibrahîm à ses enfants ainsi que Ya’qoûb : « O mes enfants ! Allah a choisi pour vous la religion : ne mourez qu’en étant Musulman ». » (Athar sahîh rapporté par Al Bayhaqî dans ses sunans.)

« Ceci est ce que teste un tel fils d’untel » : ici c’est celui qui rédige le testament qui parle.

Les savants appellent ceci le testament général, c’est-à-dire que ce sont les conseils généraux qu’adresse la personne à ceux qu’il va laisser derrière lui après sa mort parmi les membres de sa famille.

Après avoir écrit ceci, il y a à écrire ce que la personne souhaite, ce qu’elle veut léguer comme bien à telle et telle personne, ce qu’elle a comme dette et ce qu’elle efface comme dette etc.

Les savants disent que vu l’époque à laquelle on vit, où les innovations sont répandues, il est bon de conseiller les membres de sa famille de s’accrocher à la Sunnah du Prophète et également d’exprimer le souhait de vouloir avoir des funérailles qui soient en totale concordance avec la Sunnah et qu’il n’y ait, dans ses funérailles, ni innovations, ni associationnisme, ni désobéissance à Allah.

Il peut aussi dire tous ses souhaits comme par exemple : « Je veux qu’untel me lave, qu’untel s’occupe de mon linceul, etc. »

 

Dans son testament, shaykh Al Albany a cité le nom d’un de ses voisins qu’il considérait comme une personne pieuse et qu’il souhaitait que ce soit lui qui le lave. Le testament et les souhaits du défunt doivent être appliqués.

Les choses annulant le testament

La rétraction du testateur

Celui qui rédige son testament a le droit de modifier, ajouter, enlever, annuler son testament et ceci tant que l’âme n’atteint pas la gorge, car le repentir de celui dont l’âme a atteint la gorge n’est pas accepté et ses actes ne sont plus comptés pour lui.

Lorsque celui à qui on lègue décède avant le testateur

Le testateur lègue un bien à une personne qui meurt avant lui, là la chose léguée est annulée.

Lorsque celui à qui on a légué le bien tue le testateur

Le testament est annulé. Une personne peut très bien savoir ce que le testateur lui a légué dans son testament et désire le tuer pour pouvoir récupérer les biens le plus vite possible. Les savants disent qu’il n’a pas le bien, qu’il le tue volontairement ou involontairement.

Celui à qui on a légué refuse le bien qui lui est légué

Le testateur lègue une maison à quelqu’un et lorsqu’il décède, le bénéficiaire de la maison la refuse. Cette maison revient alors à l’héritage c’est-à-dire qu’elle est considérée comme objet dans l’héritage. Et s’il accepte et qu’une semaine plus tard il ne la veut plus, cette dernière n’est plus un héritage mais une donation.

La différence entre l’héritage et la donation c’est que dans l’héritage, la part du garçon est le double de celle de la fille mais dans la donation les parts sont équitables.

Pourquoi est-ce une donation et non pas un héritage ? Dans le premier cas c’est un héritage car la personne n’a pas accepté d’office. Le bien n’a donc jamais été le sien.

Dans le deuxième cas, il a accepté la maison qui est devenue sa propriété. Une semaine après, il revient sur sa décision alors ce n’est plus un héritage mais un bien qu’il restitue ou qu’il donne aux héritiers.

Le bien légué n’est plus existant

Lorsqu’il a été volé, brûlé dans un incendie, perdu … . On ne donne rien en échange car si le bien disparaît, le bien légué devient nul automatiquement.

Organisation d'une inhumation

Les démarches administratives

Du décès à l’enterrement, il y a une quantité importante de démarches administratives à réaliser à la mairie, au commissariat, dans les consulats ou encore auprès des hôpitaux.

Dans les coulisses, il y a ces moments que vous ne partagez pas avec nous. Nous parcourons ces différents endroits pour faire au plus vite et hâter l’enterrement du défunt.

Le rituel funéraire

Vous nous contactez lors du décès de l’un de vos proches, à la maison ou à l’hôpital. Dès lors, en parallèle avec les démarches administratives réalisées, il y a un certain nombre d’étapes explicitées pour une meilleure compréhension.

Mise à disposition de notre matériel à votre domicile

Si le décès a lieu à domicile, nous mettons à votre disposition une table froide pour le défunt. Nous amenons également une table de lavage pour procéder aux soins rituels. Le cercueil est amené à domicile et la mise en bière est réalisée également chez vous.

Les soins rituels

Une équipe de bénévoles se déplacent pour dispenser au défunt les soins rituels conformes au Coran et à la Sunnah.

La mise en bière

Une fois que le défunt est purifié et enveloppé dans son linceul, il est placé dans son cercueil et la police vient sceller le cercueil : c’est ce qu’on appelle la mise en bière.

La prière mortuaire – Salat Al Janaza

Le cercueil est ensuite emmené à la mosquée où se déroule la prière mortuaire sur le défunt.

L’enterrement

Le rapatriement vers le pays d’origine

Si le défunt doit être rapatrié pour un enterrement dans son pays d’origine, le cercueil est transporté vers l’aéroport.

Nous nous occupons des réservations auprès des agences de voyage pour les personnes souhaitant assister aux funérailles à l’étranger.

Nous mettons à votre disposition un véhicule pour vous déposer à l'aéroport.

Sur place, une ambulance vous attend à l’aéroport pour vous conduire vers la ville d’inhumation vers laquelle elle assure votre transport.

Si le défunt doit être enterré en France, il est enterré dans un carré musulman. Un carré musulman est une partie du cimetière réservée aux défunts musulmans.

Les Carrés musulmans en France

Pour faire face aux demandes d’inhumation croissante chez les Musulmans, la plupart d’entre eux font le choix du rapatriement dans leur pays d’origine afin de répondre aux règles d’inhumation selon les rites musulmans.

carte_fr.png
Lieu Adresse Ville & Code postal Téléphone
Cimetière municipal de Bourg-en-Bresse Avenue Egalité 1000 Bourg-en-Bresse 474453728
Cimetière Nord Est (Clémenceau) Avenue Victor Vindé 14000 Caen 231931893
Cimetière du parc du Chemin-vert à Caen 167 rue d’Authie 14000 Caen 231731159
Cimetière de Lisieux 10 avenue Jean XXIII 14100 Lisieux 231621537
Carré musulman du cimetière d'ifs Chemin de Nampioche 14123 Ifs 231352727
Cimetière d'Hérouville-Saint-Clair Rue Vermeulen 14200 Hérouville-Saint-Clair 231453311
Carré musulman du Cimetière de Saint-Claude 3, Place du Souvenir Français 25000 Besançon
Carré musulman de la Nécropole nationale de Rougemont Coordonnées géographiques : 47° 28' 55? Nord 6° 21' 21? Est 25680 Rougemont
Carré musulman du nouveau cimetière de Fougères
(en construction, livraison 2015)
35300 Fougères
Carré musulman du cimetière de Tours-Sud à Esvres
(en construction, livraison 2015)
37320 Esvres
Cimetière intercommunal de Poisat Rue de l'ancienne mairie 38000 Poisat 476896471
Cimetière des 120 toises rue Pablo Picasso 38130 Échirolles 476233574
Cimetière de Côte-Chaude à Saint-Etienne 43 rue Charles Longuet 42100 Saint-Etienne 477414485
Carré musulman de la nécropole de La Ferme de Suippes Coordonnées géographiques : 49.1307, 4.53082 51600 Suippes
Carré musulman de l'Ossuaire de Douaumont Coordonnées géographiques : 49° 12' 29? Nord 5° 25' 25? Est 55100 Douaumont
Cimetière communal de Woippy 57140 Woippy 387346300
Cimetière Sarreguemines Chemin du Cimetière 57200 Sarreguemines 387984412
Cimetière de Farébersviller 57450 Farébersviller 387291530
Cimetière de Créhange 3 place de l'Hôtel de Ville 57690 Créhange 387941755
Cimetière de Roubaix Place Chaptal 59100 Roubaix 320837611
Carré musulman de Aulnoy-Lez-Valenciennes Avenue St Roch 59300 Valenciennes 327462290
Cimetière de Jeumont Rue de Solre sur Sambre 59460 Jeumont 327395055
Carré musulman de Hem rue 6 Juin 1944 59510 Hem 320802875
Cimetière musulman de Louvroil 2 rue Roméo Frémy 59720 Louvroil 327531080
Cimetière communal du Tilloy de Beauvais Rue Roger Couderc 60000 Beauvais 344055291
Cimetière communal de Plessis Pommeraye hameau du Plessis Pommeraye 60100 Plessis Pommeraye 344247328
Cimetière communal de Nogent sur Oise rue de l'argiliaire 60180 Nogent sur Oise 344663030
Carré musulman du Cimetière de Notre-Dame-de-Lorette Coordonnées Géographiques : 50° 24' 04? Nord 2° 43' 09? Est 62153 Ablain-Saint-Nazaire
Cimetière Sud de Strasbourg 184 Rue Du Rhin Tortu 67100 Strasbourg 388397976
Cimetière Musulman de Strasbourg
Kritt
Rue de Baggersee 67100 Strasbourg
Carré musulman du cimetière de Wissembourg 03 88 54 87 87 67160 Wissembourg
Carré musulman du cimetière de Brumath 67170 Brumath 388510204
Cimetiere d'Obernai Rue de la Victoire 67210 Obernai 388499595
Cimetière de Bischwiller 9 Place de la Mairie BP 35 67240 Bischwiller 355539953
Cimetière de Schiltigheim Rue de Sélestat 67300 Schiltigheim 388620393
Cimetière de Marckolsheim 67390 Marckolsheim 388586220
Cimetière Saint-Georges 1, route de Marienthal 67500 Haguenau 388939520
Cimetière de Lauterbourg 19/21 rue de la 1ère Armée 67630 Lauterbourg 388948018
Carré musulman du nouveau cimetière de Saverne 78 grande rue 67700 Saverne 388715287
Carré musulman du cimetière de Colmar 135 rue Ladhof 68000 Colmar 389412930
Cimetière central de Mulhouse 92-94 rue Lefèbvre 68100 Mulhouse 389326990
Carré musulman du cimetière de Illzach Rue de Dinard 68110 Illzach 389625300
Carré musulman de la Nécropole de Sigolsheim Rue de Bennwihr 68126 Sigolsheim
Carré musulman du cimetière de Wittenheim 96a rue du Dr. Albert Schweitzer 68270 Wittenheim 389528510
Cimetière de Cernay Rue de la Paix 68700 Cernay 389755410
Cimetière de la Guillotière 228 Avenue Berthelot 69008 Lyon 478007711
Nécropole nationale de la Doua 30, avenue Albert Einstein 69100 Villeurbanne
Cimetière nouveau de Cusset 192 rue Léon Blum 69100 Villeurbanne 472375038
Cimetière Communal des Brosses
(Gardien)
16 Rue Alexandre Dumas 69120 Vaulx-en-Velin 472375532
Cimetière du Grand Lyon Chemin De La Croix 69140 Rillieux-la-Pape 478970430
Cimetière des Tâches 7 avenue de Crottay 69330 Meyzieu 472451852
Cimetière Districal 1525 Route Epinay 69400 Gleizé 474622904
Parc-Cimetière du Grand Lyon
Site de Bron-Parilly
161, bd de l'Université 69500 Bron 478013084
Cimetière Montée de Badin 69700 Givors 478070238
Cimetière de Manissieux Allée des Cervettes 69800 Saint-Priest
Cimetière communal de Meaux rue Jean Jaurès 77100 Meaux 164344832
Cimetière de Dammarie les Lys avenue Francis de prèsence 77190 Dammarie Les Lys 164371442
Cimetière communal de Versailles Des Gonards rue porte de Buc 78000 Versailles 139502458
Cimetière communal Les Mureaux rue Paul Turien 78130 Mureaux 130913723
Cimetière Communal d'Achères Avenue de Conflans 78260 Achères 139796400
Cimetière communal de Guyancourt rue du Moulin renard 78280 Guyancourt 130483333
Cimetière de Fontenay le Fleury Place du 8 mai 1945 78330 Fontenay le Fleury 130143300
Cimetière des hautes roches Rue des hautes Roches 78700 Conflans 134908942
Carré musulman du cimetière militaire de Condé-Folie Coordonées géographiques : 50° 00' 38? Nord 2° 01' 07? Est 80890 Condé-Folie
Cimetière Parc de la Barque Allée des Pins 81100 Castres
Cimetière de Louyat 2, square du Souvenir-Français 87280 Limoges 555372735
Cimetière Intercommunal de Bondoufle
(Evry, Ris Orangis, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses)
Lieu-dit du 'Bois Bailleul' rue Dèsir Prèvost 91070 Bondoufle (Service Mairie) 01.69.91.52.72 01.69.91.52.68
Cimetière Parc du Mont-Valèrien 92000 Nanterre
Cimetière communal de Clichy La Garenne rue Chance Milly 92110 Clichy La Garenne 147302203
Cimetière intercommunal de Clamart
(Clamart, Issy Les Moulineaux, Chatillon, Malakoff,Vanves, Boulogne)
108 rue de la porte de Trivaux 92140 Clamart 146320525
Cimetière communal d'Antony 86 rue de Chatenay 92160 Antony 140967204
Cimetière communal de Gennevilliers 43 rue Villebois Mareil 92230 Gennevilliers 140859039
Cimetière communal de Colombes 125 rue de la cerisaie 92700 Colombes 142429842
Cimetière intercommunal de Bobigny pour les communes
(Aubervilliers, La Courneuve, Bobigny, Drancy)
Zone industrielle des Vignes 93000 Bobigny 148361129
Cimetière musulman de Bobigny 38, rue Arago 93000 Bobigny
Cimetière communal de Montreuil 31 rue Galilèe 93100 Montreuil 0148706436 0148577728
Cimetière communal de Rosny 2 Bld Gabriel Pèri 93110 Rosny 149350008
Cimetière intercommunal de Bondy pour les communes
(Prè Saint-Gervais, Aulnay sous Bois, Bondy)
76 avenue Henri Varagnat 93140 Bondy 148475813
Cimetière communal de Blanc Mesnil 177 avenue descartes 93150 Blanc Mesnil 148650090
Cimetière communal de Stains rue Michel Rolnikas 93240 Stains 149718236
Cimetière intercommunal de Tremblay en France pour les communes
(Aulnay Sous bois, Sevran, Villepinte,Tremblay en France)
Chemin des platriès Vieux Pays 93290 Tremblay en France 148619832
Cimetière communal de Neuilly sur Marne rue Paul et Camille Thomoux 93330 Neuilly sur Marne 143082322
Cimetière communal de Neuilly Plaisance 23 chemin de Meaux 93360 Neuilly Plaisance 143001296
Cimetière de Clichy-sous-Bois Allée de la Colline 93390 Clichy-sous-Bois
Cimetière intercommunal de Villetaneuse pour les communes
(Saint-Denis, Pierrefitte, Villetaneuse, Epinay Sur Seine, Saint-Ouen)
95 rue Marcel Sembat 93430 Villetaneuse 149712090
Cimetière communal de Fontenay Sous Bois 114 Bld Gallièni 94120 Fontenay Sous Bois 148769900
Cimetière Parisien de Thiais 75 rue Malret de Joinville 94320 Thiais 141732730
Cimetière communal de Vitry Sur Seine 261 route de Fontainebleau 94400 Vitry Sur Seine 146828000
Cimetière intercommunal de Valenton pour les communes
(Valenton, Joinville, Nogent Sur Marne, Saint-Maurice, Saint-Maur, Charenton, Maison Alfort, Bonneuil en France, Crèteil)
Fontaine Saint Martin route de Crosne 94460 Valenton 143820303
Cimetière communal de Champigny Sur Marne Avenue Maurice Thorez 94500 Champigny Sur Marne 148802152
Cimetière intercommunal de Puiseux pour les communes
(Puiseux, Pontoise, Cergy , Vaurèal, Jouy le Moutier, Menucourt, Courdimanche, Erany, Neuville sur Oise, Osny, Saint-Ouen l'Aumone)
Route de Boissy 95027 Puiseux 134461846
Cimetière communal d'Argenteuil Chemin vert Bld de la Rèsistance 95100 Argenteuil 139803125
Cimetière communal de Garges les Gonesse 2 rue Hyppolyte Bossin 95140 Garges les Gonesse 139869866
Cimetière communal Taverny ZI Jean Macè 95150 Taverny 139603833
Cimetière de Goussainville Place de la Charmeuse 95191 Goussainville 139946130
Cimetière Communal de Sarcelles village Place du souvenir Franèais 95200 Sarcelles village 134198449
Cimetière communal de Sarcelles L'orèe du bois 95200 Sarcelles 134381302
Cimetière communal de Montigny les Cormeilles rue de la République 95370 Montigny les Cormeilles 139312376
Cimetière communal de Villiers Le Bel Bld Charles de Gaulles 95400 Villiers Le Bel 139920332
Cimetière communal d'Ecouen Rue de Paris 95440 Ecouen 139330900